The Blog with words & pics you like to check!

Ha Giang, Rapprochons-Nous des Chinois

Sans que cette première semaine passée à Hanoi n’ai été éprouvante – étonnant pour quelqu’un comme moi qui sature très rapidement des endroits surpeuplés – l’envie de se mettre au vert se faisait sentir. L’idée de respirer un air un peu moins vicié dans les montagnes reculées du Nord sembla un excellent choix.

Depuis la gare routière de Minh Binh à Hanoi, un bus nous conduisit à Ha Giang, principale ville de la province du même nom. Sous la chape de nuage, la chaleur se fait toujours sentir alors que nous errions dans les rues à la recherche de l’office du tourisme : l’endroit où se procurer le permis pour se rendre plus en avant dans les montagnes bordant la Chine. Les échos des enfants criant des « Hello » sur notre passage se faisaient entendre d’une rue à l’autre. Tous souriant de recevoir un « Hello » en retour.

De là, nous avons planifié un tour dans les villages perdus à la frontière Nord du pays. Parmi les différentes options, louer un moto depuis Ha Giang pour faire une sorte boucle semblait une idée séduisante, le prix cependant nous fit choisir le bus. Un choix que nous n’avons cependant pas eu l’occasion de regretter. La route, tout d’abord, était fantastique et nous étions le nez collé à la vitre pendant que d’autres vomissaient la tête par la fenêtre. Ensuite, les deux jeunes dont le travail était de s’occuper de collecter les colis à livrer ainsi que l’argent des passagers étaient une paire de vrais rigolos et nous avons eu de bons fou rires durant le trajet.

Quelques infos glanées sur la toile nous laissaient entrevoir la possibilité de se procurer une moto à Méo Vac, notre prochaine étape. Informations qui, une fois sur place, se sont avérées erronées. Nous sommes restés une nuit avant de décider de se rendre directement à Dong Van, la prochaine ville/village. Les bus étaient aussi absents du système de transport local que la location de moto, il ne nous restait qu’à prendre un xé-om – les fameux taxi-moto – pour faire les vingt-cinq kilomètres sur la route annoncée comme la plus belle du Viêtnam.

A première vue, alors que nos motards respectifs s’élançaient sur cette route qui devait leur être presque routinière, je devinais que les guide de voyage disaient vrai. A travers les montagnes au formes de champignons recouvertes de lapias d’où la végétations s’échappait, j’avais les yeux rivés sur le paysage et un sourire radieux s’étalait sur mon visage. Quelques mètres derrière moi, Sophie partageait la même expression de béatitude. Peut être juste un peu crispée par la conduite sportive de son chauffeur. Bien accroché derrière mon motard viet, mon gros sac sur le dos, mon seul regret à ce moment là était de ne pas avoir ma propre moto et une phrase faisait écho dans ma tête : « je dois revenir ici quand j’aurai acheté la mienne! » Mais ce petit détail n’était rien face à la magie du spectacle qui s’offrait à mes yeux ce matin là.

La lumière du matin coulait paisiblement entre les pics arrondis pour finalement venir s’échouer au fond de la gigantesque vallée que nous surplombions à vive allure. Si je n’ai aucune photos de cet instant, il reste cependant gravé dans ma mémoire et continuera de se rappeler à moi de temps à autre pour ne jamais l’oublier.

Quelques jours plus tard, nous avons décidé de faire cette route en sens inverse, à pied. Ce fut un bonne aventure, l’occasion de croiser quelques gamins et d’apprécier la grandeur du décor. Sous un soleil de plomb, la magie du premier trajet n’était pas tout a fait la même, mais ça n’enlevait rien à l’émerveillement qu’était le notre. Après tout, nous étions seuls, à longer une route dans les montagnes qui rappelaient des estampes d’un autre temps, à quelques kilomètre de la frontière chinoise. Comment s’en plaindre?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

2 Réponses

  1. Les photos et votre texte laissent rêveur… Bonne route !

    octobre 3, 2011 à 10:36

  2. phil

    eh ben ça change !!
    y’en a des belles choses à voir sur notre boule, n’est-il point ? (en français dans le texte !!!)
    Tschüssss

    octobre 5, 2011 à 6:08

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s