The Blog with words & pics you like to check!

Pendant Ce Temps Là à Wanaka… Ça Slack

 

Eh bien oui, malgré les affres de l’hiver, les tempêtes de neiges, le froid mordant et les attaques de pingouins, les quelques mordus de l’équilibre ne débandent pas leurs sangles.

Les rives du lac offrent leur lot d’arbres de toutes tailles. Permettant à loisir de tendre de la simple slack à la petite longline. Oui, une petite longline c’est 60 mètres… quand la sangle s’arrête, on ne peut pas aller plus loin!

Parmi les habitués du rendez-vous des équilibristes, on retrouve Sophie qui s’entraine sans relâche et sans la moindre pitié avec elle-même; et Daniel, notre canadien fauché qui ne se lasse pas d’enrichir son jeu de nouveaux tricks, ne pouvant se permettre d’aller rider sa board.

Depuis la berge, la vue est à chaque fois aussi enivrante, et on ne se lasse pas de sortir l’appareil à la vue du soleil qui disparait derrière les montagnes enneigées de la Matukituki Valley. Pour dire vrai – et j’ai peut-être un peu extrapolé mon introduction – Wanaka ne souffre pas tant des affres de l’hiver. Les centimètres de neige cumulés ici-bas ne peuvent se permettre d’être conjugués au pluriel, les pingouins sont bien au frais sur les côtes du Sud et le froid est présent mais cependant tout à fait supportable. Daniel, qui ne voyait même pas l’utilité de mettre des chaussures, passait le plus clair de son temps en sandales-chaussettes… canadiens mais avec une certaine attirance pour les coutumes germaniques dirais-je.

Bref, vous l’aurez compris, l’hiver à Wanaka est un parfait compromis pour qui veut continuer à pratiquer ses activités estivales après un journée de ride. Et pour illustrer ces quelques phrases, voici quelques images aux couleurs réchauffées par les derniers rayons du couchant se glissant entre les sommet de l’Otago.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 Pour d’autres aventures slacklinesques en Terres du Milieu :

Huka Flash, Highline vite fait bien faite!

Usure Physique et Jouissance Mentale – Wanaka Highline

Advertisements

Une Réponse

  1. James Clulow

    Belles photos Fabrice… Vous me manquez à Wanaka. Mon père a essayé un slack avec moi et il est bien motivé pour l’apprendre! Avec seulement une heure du pratique il a réussi à monter la slack et faire ses premiers pas. Il est déjà un addict… Il m’a dit que quand il revient pour Nouvelle Zélande il faut que tu lui montres comment on peut monter une petit slack à la maison.

    août 8, 2011 à 2:16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s