The Blog with words & pics you like to check!

We Want You to Slack!

Enrôlement massif de jeunes slackineurs prêts à en découdre.

Ce dernier jeudi, notre petit groupe de slackeurs (composé de Julien, Jelena, Tancrède, Antoine et moi) s’est retrouvé à Tignes sous les bannières de Slack.fr et des Bad Slackliners pour une démo de highline et une initiation à la slackline.

La journée a commencé par l’installation de la highline entre deux immeubles du Val Claret. D’un côté, un pilier de balcon à la résistance douteuse nous a convaincu de faire un back-up  supplémentaire, entourant ainsi tout un pan de mur de l’appartement. Juste au cas où… De l’autre côté, c’est une cheminée qui a fait l’unanimité, elle aussi assurée à sa consoeur et voisine, postée quelques mètres en arrière. Ce qui ne se voit presque pas sur les photos, c’est que la moitié de la slack passait au-dessus du toît, où étaient disposés, tel des pieux infectés dans Indiana Jones, une rangée de trois énormes spots et leurs socles saillants. Mais ce détail ne semblait poser problème qu’à moi. J’en donc fait abstraction par souci d’intégration. On est pas des mikey quoi?!

Pendant ce temps, la deuxième partie de l’équipe s’affairait à installer les slacks débutantes et la jumpline. Ces trois lignes auront eu le succès qu’elles méritaient au près des kids. Le flot ininterrompu de gamins de tous âges en témoignait. Notre mission était des plus simple, assister les enfants en tendant une main se voulant rassurante et stabilisatrice, encourager les troupes et gérer le flux de futurs slackeurs. Les plus motivés, poussés par les « G.O. » que nous étions, ont pu poser leurs premiers tricks en équilibre sous les appareils photos des parents ravis. De quoi fidéliser les futurs slackeurs.

Le temps devenant de plus en plus menaçant, nous avons avancé la démo de highline d’une heure. Le format proposé par le speaker le hype de la Tarentaise (j’ai nommé Sergio) était de tous nous faire passer tour à tour en highline en y intercalant les démos de jumpline. La pluie qui était prévue pour la soirée, est malgré tout arrivée assez tôt pour nous pousser à interrompre notre petit jeu, nous obligeant à remballer le matériel sous l’eau. Le public, lui s’est très vite dispersé, laissant enfin les slacks a notre disposition. Alors mouillés pour mouillés, Antoine et moi en avons profiter pour évacuer le stress de cette journée (Ô combien dure journée!!) sur la jumpline.  Des vrais gamins ces Bad Slackliners!!

Publicités

Une Réponse

  1. my french isnt that good, but I enjoy to watch your pictures..!^^

    juillet 26, 2010 à 2:49

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s