The Blog with words & pics you like to check!

The Big « Muddy » Four

Belle journée que celle du 18 Juin 2010. C’est l’appel du Big4 au Sonisphère de Zürich. Ou Metallica, Slayer, Motorhead et Megadeath étaient réunis au même endroit et dans la même journée.

Le trajet jusqu’à Zurich s’est passé sous une pluie régulière et à l’approche de la sortie d’autoroute menant au Sonisphère le ton était donné. Une file de caisses remplies de métalleux venant de tous les pays avoisinant s’étalait  plus de 1500 mètres avant de quitter l’autoroute au compte-goutte. Finalement garés dans un pré à une petite distance du petit village de Jonschwill, nous avons traversé les prés détrempés, pensant à juste titre préparer nos pieds à l’orgie de boue à laquelle ils auraient droit dans la journée.

Arrivé devant l’entrée, nous avons doucement glissé vers une sorte de marre de boue géante à la profondeur variable. Une fois les pieds imbibés, nous étions parés pour une journée musicalement mémorable où s’assoir serait tout bonnement inenvisageable.

Les premiers concerts étaient déjà dernière nous. Le temps de manger un risotto à 10frs et Slayer commençait son show. Bien confortablement installés les pieds dans la boue, le sourire jusqu’aux oreilles. Pour avoir déjà vu Slayer plusieurs fois, j’au constaté que le public suisse n’était des pas ce qu’on pourrait qualifier de « dynamique », sans tombé dans les cliché, leur réputation leur colle à la peau comme la boue à nos chaussures. S’en suivit Megadeath, injustement relégué sur la « petite » scène (pour, je suppose et espère, des raison de timing) puis Motorhead avec un Lemy en grande forme. La voix aussi cassée qu’elle pouvait l’être après tant d’années de whisky, de clopes et de drogues.

Et enfin, après toutes ces années a user des cassettes, VHS, CD et autres, je me suis retrouvé devant Metallica. Enfin. Le temps était suspendu, la boue n’existait plus. Ne restait que toutes ces chansons écoutées et ré-écoutées, qu’on connaissait tous par coeur. Comme prévu, c’était mémorable et comme prévu ça eu l’air beaucoup trop court.

Voilà une jourée qui m’a fait apprécier la boue, la vraie. Celle avec laquelle on fait des vrais festoches qui restent dans les mémoires.

Publicités

Une Réponse

  1. Ahah, joli résumé, dommage qu’on se soit pas recroisé ! ce fut bon en tous cas !

    juin 20, 2010 à 5:27

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s