The Blog with words & pics you like to check!

On dirait le Suuuud…

 

dsc_30651

 

A la demande de Mathieu Troquier, qui s’occupe de la marque allemande Solid Bikes, j’ai migré vers le Sud à la recherche de la douceur du soleil sur ma peau burinée pas le froid et les conditions hivernales que je subis depuis cinq mois. Quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai dû rajouter un sweat et une veste pour me protéger de la pluie et du vent qui malmenaient les côtes de St-Tropez. La décision de faire se déplacer tout le team français et autrichien dans le Sud de la France pour shooter le prochain catalogue Solid, a été en partie prise par rapport aux chances élevées d’y trouver un temps clément en cette fin d’hiver. Alors qu’en Alsace, le soleil brillait de mille feux, nous serrions les fesses en espérant que la pluie cesse et que nous puissions sortir du camping car faire quelques images. La motivation des autrichiens à aller rouler sous la pluie pour s’entraîner coûte que coûte m’a poussée à sortir mes flashs pendant une accalmie. Riche idée s’il en est, puisqu’une heure plus tard toute la troupe faisait des passages devant l’objectif, les flashs et le soleil qui s’était décidé à sortir ses rayons.  

 

dsc_2888

 

Le lendemain, nous nous sommes rendus à St-Pierre , dans la compagne Varroise pour découvrir le champs de dirt (des bosses pour sauter, pour les néophytes) de nos amis de Hips, le crew du coin qui nous a accueilli avec des BN et un grand sourire. Après avoir roulé toutes les lignes de dirt, nous avons pris la direction de la carrière cachée quelques centaines de mètres plus loin. Auparavant, les riders partageaient la carrière avec quelques tireurs, stressés de la gachette ou frustrés du gland qui venaient se défouler en vidant des chargeurs d’armes diverses et variées sur des vestiges de voitures et de cibles sorties tout droit de la décharge. C’est donc sur sol de gravier jonché de cartouches vides et de balles perdues que nous avons fait le tour des drops et des step down de la carrière. Un vrai paradis où les spots ne sont limités que par l’imagination des shappeurs. Ces derniers n’en manquent pas aux vues de toutes les lignes qui sont ridées dans les parages.

 

dsc_36052

 

Chanceux parmi les chanceux, nous avons esquivé les averses et le mauvais temps pour remplir notre mission. Ramener suffisamment d’images pour combler le catalogue que Solid sortira prochainement. En bonus nous avons rencontré une paire de gaillards surmotivés qu’il fera bon retrouver cet été sur les pistes du Sud.

Merci à Matt, au Team Solid, à Jérem et Julien pour l’accueil.

 

dsc_3696

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s